vendredi 16 avril 2010

le mur ... ou une éloge du flou

Jeter l'oeil,

le faire ricocher,
ne plus voir que ce qu'il faut
pour exercer sa pesanteur,
poser le pied  , 
sans y voir ,
d'une île à la prochaine.
Aller sans mémoire et sans rêve ,
d'une netteté a l'autre,
à l'étroit et au chaud dans son champ visuel.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home